Conseils d’entretien du spa pour une eau claire toute l’année

Sommaire

L’entretien d’un spa est relativement facile et concerne essentiellement la qualité de l’eau.

Pour la garder claire et saine, il convient d’utiliser des produits adaptés et d’effectuer un entretien régulier. Voici nos conseils.

Traitement de l’eau du spa

Les produits de traitement de l’eau du spa sont les mêmes que ceux d’une piscine. On retrouve principalement le chlore et le brome.

Ces produits sont des désinfectants : ils visent à éliminer les bactéries, les champignons, les algues, les résidus de crème, les résidus organiques (sueur, peaux mortes...), etc.

Ils sont tous deux très simples d’utilisation :

  • il suffit de placer la tablette, pastille ou le galet dans un diffuseur flottant et de le laisser agir pendant plusieurs jours ;
  • selon la forme et le produit utilisé, il faut renouveler l’opération tous les 2 à 15 jours.

En plus de ces produits à utiliser quotidiennement, il faut réaliser 1 fois par semaine un traitement de choc pour renforcer la désinfection ou en cas d’eaux vertes et troubles.

 

Chlore ou brome pour l’eau du spa ?

Le brome est à privilégier car :

  • il est efficace même après l’opération de désinfection, contrairement au chlore ;
  • son pouvoir désinfectant est l’un des meilleurs ;
  • son odeur est beaucoup moins désagréable ;
  • il provoque moins d’irritations de la peau et des voies respiratoires.

En ce qui concerne le prix, comptez :

  • pour le brome : entre 50 et 80 € pour un seau de 5 kg de pastilles ;
  • pour le chlore : environ 35 € pour un seau de 5 kg de galets, de pastilles ou de granulés.

Importance du contrôle de la qualité de l’eau

Comme pour une piscine, l’eau du spa doit être régulièrement traitée, d’autant plus qu’elle est souvent chauffée à plus de 27 °C.

L’eau doit ainsi être stabilisée et équilibrée. De cette façon :

  • elle ne provoquera pas d’usure du matériel : corrosion de la plomberie (eau trop acide), écaillage de la coque et de l’équipement (eau trop alcaline) ;
  • elle permettra au traitement d’être plus efficace ;
  • elle ne provoquera pas d’irritation de la peau et/ou des voies respiratoires.

Pour que le dosage soit adapté et efficace, il faut réaliser 1 fois par semaine un contrôle de la qualité de l’eau :

  • le pH de l’eau d’un spa doit se situer entre 7 et 7,4 ;
  • il existe pour cela dans le commerce des kits de contrôle : environ 40 € pour 300 contrôles.

Besoin de plus d’infos pour une eau de spa limpide ?