Sommaire

On utilise indifféremment les noms de spa ou jacuzzi : ils correspondent à un seul et même concept, soit une cuve remplie d’eau en mouvement à une température d’environ 35 ºC.

Pour son fonctionnement, une seule pompe peut être suffisante, mais les spas de grande taille ou haut de gamme associent souvent l’utilisation de plusieurs équipements.

Les différentes pompes de spa

La pompe de filtration ou pompe de circulation

Il s’agit en général d’une pompe d’une puissance comprise entre 0,5 et 1 CV en fonction du volume du spa. Comme dans une piscine, sa mission première est d’assurer la filtration de l’eau et donc le maintien d’une qualité irréprochable. Ceci est d’autant plus important que plus la température est élevée, plus les bactéries et les algues se développeront.

Grâce au skimmer, elle aspire l’eau dans le spa et l’envoie vers le filtre, généralement à cartouche, pour qu’elle soit débarrassée des agents polluants : poussière, squames et saletés diverses.

L’eau passe ensuite au travers d’un éventuel équipement de désinfection (brome, oxygène actif, UV, ozone, etc.) et d’un système de chauffage avant de retourner, propre, chauffée et désinfectée, dans le spa.

 

La pompe de massage

Parfois aussi appelée « booster », la pompe de massage se met en route, à la demande, depuis le tableau de commande du spa et alimente les jets de massage. Ces derniers peuvent être uni-directionnels ou multi-directionnels et même rotatifs.

De sa puissance dépend la qualité des massages. Cette pompe à une ou deux vitesses possède un débit suffisamment important, de 30 à 50 m³/h, pour créer des remous dans le jacuzzi.

Le blower

Aussi appelé « pompe à air », car il n’injecte que de l’air dans le spa, le blower est connecté à des injecteurs par de fins tuyaux en PVC souple transparent. Ces buses d’un genre particulier sont installées au fond du spa. Les fines bulles d’air créées remontent à la surface, telles des bulles de champagne ; la sensation est alors beaucoup plus subtile que celle ressentie avec les buses de massage.

Toutefois, on lui reproche souvent d’être bruyant et de refroidir l’eau, en particulier pour les spas extérieurs, quand la température de l’air est inférieure à celle de l’eau. Il est néanmoins possible de remédier à cet inconvénient en choisissant un blower muni d’un réchauffeur.

Lire l'article Ooreka

Combien de pompes pour le spa?

Un spa économique ne possède généralement qu’une seule pompe. Elle servira en même temps de pompe de filtration et de pompe de massage. Le nombre de jets sera forcément réduit.

Pour un spa plus performant, on trouvera une pompe de filtration et une ou deux pompes de massage, voire plus pour les grand spas ou ceux suréquipés. Pour résumer, le nombre de pompes de massage est conditionné par le nombre de jets et le nombre de places.

Prix de la pompe pour spa

  • Une pompe de circulation coûte entre 150 et 400  en fonction de sa puissance.
  • Pour une pompe de massage mono-vitesse, il vous faudra débourser entre 200 et 500 , et pour un modèle bi-vitesse entre 300 et 750 .
  • Enfin, le prix d’un blower est d’environ 150 €, voire le double s'il est chauffant.
Spa

Spa : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour installer un spa chez soi
  • Le fonctionnement, les modèles, l'entretien, les accessoires...
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Équipements

Sommaire

Filtrer l'eau de son spa

Blower pour spa Pompe pour spa Filtre de spa

Chauffer l'eau de son spa

Température du spa Isolation du spa Chauffage du spa